NOS FONDS D'ATELIER

0
tableaux
0
carnets
0
matrices
0
oeuvres sur papier
0
sculptures
0
documents d'archives

1920 Genève – 2003 Bernex

Peintre, dessinateur et illustrateur

André Aeberhard naît à Genève le 7 août 1920. De 1939 à 1943, il suit des cours d’illustration à l’Ecole des arts décoratifs de Genève puis, souhaitant approfondir la peinture, il s’inscrit dans l’atelier du célèbre peintre Alexandre Blanchet (1882-1961) à l’Ecole des beaux-arts de cette même ville.

En savoir plus »

1923 Genève – 2018 Veyrier

Peintre, dessinateur et graveur.

Francis Andruet naît à Genève (Plainpalais) le 28 mai 1923. En 1939, il obtient un diplôme de l’Ecole des arts décoratifs de cette même ville, où il va exercer le métier de graphiste indépendant pendant de longues années.

En savoir plus »

1900 Lausanne – 1965 Nyon

Peintre, dessinateur, graveur, compositeur

Après des études secondaires à Lausanne, Jean Apothéloz, fils d’imprimeur, entre en 1915 à l’École normale où il suit les cours de chant de Charles Troyon, les cours de violon d’Henri Gerber ainsi que les leçons du peintre et graveur Georges Payer.

En savoir plus »

1941 Le Sentier

Peintre

Charles Aubert, né en 1941 au Sentier dans la vallée de Joux, s’intéresse dès son plus âge à la peinture. Pourtant dès ses vingt ans, il intègre l’école d’ingénieur de l’Etat de Vaud et se destine à une carrière scientifique.

En savoir plus »

1901 Lausanne – 1981 Pully

Peintre et graveuse

Née en 1901 à Lausanne, Marie-Louise Carrard-Kohler est issue de la famille des chocolatiers Kohler. Sa formation artistique commence en 1923 dans l’atelier de Georges Aubert, dans sa ville natale.

En savoir plus »

1941 Neuchâtel

Peintre et dessinatrice

Née en 1941 à Neuchâtel, Martine Clerc étudie à l’Université de Genève et obtient une licence en psychologie. Elle épouse le poète Pierre-Alain Tâche. Parallèlement à sa passion pour la peinture, Martine Clerc pratique le métier de psychologue psychothérapeute.

En savoir plus »

1944 Neuchâtel – 2021 Neuchâtel

Peintre

Gérald Comtesse entre dans l’atelier de la peintre neuchâteloise Janebé dès 1960. En 1963, il obtient la Bourse fédérale des beaux-arts suivie de la première exposition personnelle à Neuchâtel. Par la suite, il entreprend des voyages et séjours d’étude à Florence, Rome, Londres et surtout à Venise, où il passe ses étés à peindre pratiquement chaque année à partir de 1965.

En savoir plus »

1915 La Chaux-de-Fonds – 2009

Peintre, graveur, dessinateur et cartonnier

Jean Cornu est né en 1915 à la Chaux-de-Fonds, dans un milieu horloger. Après un an à l’Ecole d’art de la ville (bijouterie et gravure), il se forme, de 1932 à 1936 (orfèvrerie puis arts graphiques) à la Kunstgewerbeschule de Zurich.

En savoir plus »

1934 Lausanne – 2005 Lausanne

Peintre, graveuse et dessinatriceée à Lausanne en 1939, Christiane Cornuz suit une formation d’institutrice avant de se marier à dix-neuf ans. Son époux l’encourage à suivre des cours aux Beaux-Arts, qu’elle commence en 1959.

En savoir plus »

1933 Yvorne

Peintre et illustratrice

Madeline Crot passe sa scolarité à Lausanne. De 1949 à 1954, elle y suit l’École de dessin et d’art appliqué, d’abord dans la classe de peinture (Marcel Poncet et Casimir Reymond), puis dans la section des arts appliqués (Jean-Pierre Kaiser) où elle obtient le diplôme d’artiste-décorateur avec mention « très bien ».

En savoir plus »

1891 Lausanne – 1967 Lausanne

Peintre et architecte

Albert Diserens, né en 1891 à Lausanne, passe la plus grande partie de sa vie dans la capitale vaudoise jusqu’à sa mort en 1967. Peu d’éléments biographiques nous permettent d’établir un parcours précis de sa carrière de peintre, au vu de sa faible présence dans le monde de l’art suisse romand.

En savoir plus »

1888 Lausanne – 1965 Echandens

Peintre et graveuse

Née à Lausanne en 1888, Violette Diserens entre en 1902 à École cantonale de dessin, future École des Beaux-Arts et d’Art appliqué puis École cantonale d’art de Lausanne. En 1907, elle séjourne à Paris où elle fréquente l’Académie Julian, l’École des Beaux-Arts et fait beaucoup de dessins d’observation au musée du Louvre.

En savoir plus »

1938 Lausanne

Peintre et graveur

Ami Durussel vit et travaille à Crissier (VD). Né à Lausanne en 1938, il passe sa prime jeunesse en pleine nature à la vallée de Joux, à la douane des Charbonnières où son père est garde-frontière. A l’âge de sept ans, il s’installe avec sa famille à La Rippe (VD) et, quelques années plus tard, déménage au Mont-sur-Lausanne (VD). 

En savoir plus »

1889 – 1968

Architecte et peintre

Né à en 1889, Henri Eggimann fait des études d’architecture. Il travaille une grande partie de sa vie pour l’administration cantonale vaudoise. Parallèlement au métier d’architecte, Eggimann maîtrise la technique de la peinture à l’huile et de l’aquarelle.

En savoir plus »

1909 Winterthur – 1982 Le Locle

Peintre et dessinateur

Né le 25 septembre 1909 à Winterthour, Albert Enz émigre en France avec sa famille en 1918. Il montre un grand intérêt pour la musique et le dessin, mais il ne suit pas de formation dans les beaux-arts. Sur les conseils de son père, il entre à l’École Boulle, à Paris, dans la classe d’ensemblier-décorateur.

En savoir plus »

1935 Fribourg – 1983 Chardonne

Peintre et restauratrice de tableaux

Claudine Frochaux grandit au Landeron dans la maison familiale où se trouve le vignoble et le commerce de vins de son grand-père, puis de son père et de son oncle. Après deux années de cours (1951-1952) à l’Académie Maximilien de Meuron (Neuchâtel), elle étudie à l’École des beaux-arts de Lausanne (1954-1959), puis suit des stages à Paris et aux Pays-Bas. 

En savoir plus »

1906 Tourcoing – 1992 Zurich

Peintre, dessinateur et graveur

Né en 1906 à Tourcoing/FR, Marcel Frère se passionne pour le dessin et la peinture dès son enfance et ses parents lui installent un atelier dans le grenier. En 1924, il entre à l’École des beaux-arts de Paris et étudie l’histoire de l’art à l’École du Louvre.

En savoir plus »

1957 St-Maurice

Dessinatrice BD, illustratrice, peintre

Née en 1957 à Saint-Maurice, Véronik Frossard, après une jeunesse « bohémienne », commence sa carrière dans la publicité. En 1978, elle crée l’Agence de publicité Brossard-Frossard et produit de nombreuses illustrations pour L’Illustré, L’Hebdo, la Tribune Dimanche et le Théâtre de Beausobre à Morges.

En savoir plus »

1931 Paris – 1994 Lausanne

Peintre, petit-fils de Fernand Gaulis

Artiste accompli, Rodolphe Gaulis est né le 21 septembre 1931 à Paris. Après huit ans passés en France, il s’installe avec ses parents en Suisse où il résidera la majeure partie de sa vie. Issu d’une famille d’artistes, il poursuit, entre 1949 et 1951, une formation à l’École cantonale de dessin et d’art appliqué de Lausanne ; notamment auprès de Casimir Reymond et Violette Diserens.

En savoir plus »

1907 Lausanne – 1987 Lausanne

Peintre, dessinatrice et lithographe

Née à Lausanne en 1907, Jeanne-Pierrette dite Nanette Genoud s’inscrit en 1923 à École cantonale de dessin, future École des Beaux-Arts et d’Art appliqué puis École cantonale d’art de Lausanne. De 1924 à 1925, elle séjourne en Allemagne, à Fribourg-en-Brisgau où elle suit des cours de peinture à l’Académie Lembke.

En savoir plus »

1888 La Chaux-de-Fonds – 1953 Saint-Ursanne

Peintre, pastelliste, aquarelliste et dessinateur

Artiste jurassien méconnu, René Gigy naît en 1888 à La Chaux-de-Fonds. Il s’oriente tout de suite dans le domaine artistique, en s’inscrivant à l’École d’art de La Chaux-de-Fonds. C’est là qu’il rencontrera Charles L’Eplattenier, son professeur.

En savoir plus »

1937 Lausanne

Peintre et dessinateur

Né à Lausanne en 1937, René Guignard entreprend un apprentissage d’héliograveur, suivi de l’École des beaux-arts. Dès l’âge de vingt ans, il séjourne en Bretagne. Lauréat de la Fondation Kiefer-Hablitzel en 1962 et 1965 et de la Bourse Alice Bailly en 1969.

En savoir plus »

1901 Lausanne – 2000 Yverdon

Peintre, dessinateur et graveur

Richard Hartmann est né à Lausanne le 10 novembre 1901. Il suit sa formation scolaire dans cette ville où il réside. À partir de 1922, il devient l’élève du peintre Charles Clément. Précédemment, il avait suivi des cours à l’Académie Loup.

En savoir plus »

1917 Basel – 2005 Lausanne

Peintre et dessinatrice

Elle naît Carmen (Jeanne) Ammann le 16 septembre 1917 à Bâle, d’un père alémanique et d’une mère francophone du Locle. Nous ignorons quand et pour quelle raison elle adopte le surnom de Nanette.

En savoir plus »

1898 Bienne – 1986 Leysin

Peintre, aquarelliste et dessinateur

Né à Bienne en 1898, Edouard Henriod est initié aux arts dès sa plus tendre enfance. Alors âgé de cinq ans, il présente déjà ses créations au cœur d’une petite librairie de Neuilly-sur-Seine, non loin de chez lui. A quinze ans, il obtient à de multiples reprises des prix pour ses dessins et fréquente également l’Association philotechnique de Paris afin de parfaire son art.

En savoir plus »

1904 Lucens – 1987 Sion

Peintre

Née Reymond en 1904 à Lucens, Gilberte – plus communément Gil – Henriod est une femme éprise des arts en tout genre. Si Gil débute sa vie professionnelle en tant qu’institutrice de français chez Berlitz, elle est également une fervente militante pour les droits de la femme et une rythmicienne reconnue en Suisse romande. Initiée à la danse par Emile Jaques-Dalcroze, elle propose alors des spectacles inspirés de chansons folkloriques et en réalise même les décors et les costumes.

En savoir plus »

1926 Tolochenaz – 1971 Lutry

Peintre, graveur sur bois, illustrateur, réalisateur de vitraux

Originaire de Savièse (VS), issu d’une famille catholique modeste, Robert Héritier naît le 2 août 1926 à Tolochenaz (VD). Il effectue une première formation de céramiste à l’école suisse de céramique située à Chavannes (VD) entre 1942 et 1946. Après un court séjour en suisse allemande pour travailler auprès d’un céramiste, Héritier décide de compléter sa formation artistique.

En savoir plus »

1906 La Chaux-de-Fonds – 1990 La Chaux-de-Fonds

Peintre, dessinateur, graveur et médailleur

Né à La Chaux-de-Fonds en 1906, Roger Huguenin y effectue un apprentissage d’horlogerie (le pivotage et l’échappement) qu’il pratiquera par la suite dans l’atelier d’un horloger-termineur. De 1931 à 1934, il suit des études à Paris, à l’Académie Moderne (Jean Marchant et Stopeler), à la Grande Chaumière (Colarossi et Ranson) et des cours de sculpture à l’Ecole de Paris (Robert Wlérick). 

En savoir plus »

1911 La Chaux du Milieu – 2001 Le Locle

Aquarelliste et restaurateur de pendules

Né au Locle en 1911, Alfred Huguenin est fils de l’artisan-paysan-graveur Jules Huguenin qui le conseillera et encouragera son talent de dessinateur. Alfred Huguenin obtient un brevet d’instituteur en 1931 puis s’établit à Sion. Il revient au Locle en 1939 et poursuit sa formation à l’Ecole des Beaux-Arts de la Chaux-de-Fonds avec Hermann Janet, Paul Perrenoud et Léon Perrin.

En savoir plus »

1907 Praz – 2000 Neuchâtel

Peintre et dessinatrice

Jeanne Pellet n’étudie pas l’art dans les écoles mais fréquente dès l’adolescence les ateliers des artistes chaux-de-fonniers Léon Perrin, William Stauffer et Georges Dessoulavy, pour lesquels elle pose tout en observant leur pratique. Elle épouse Charles Barrault en 1926.

En savoir plus »

1925 Cully – 2015 Lutry

Peintre sur porcelaine et enseignante

Fille d’Edith Soguel, Lise-Antoinette Kruger-Soguel naît en 1925 à Cernier où elle passe sa petite enfance. Le parcours de ses parents la conduit ensuite en Lavaux, d’abord sur les hauts de Grandvaux de 1931 à 1945, puis à Chenaux, un hameau situé au-dessus de Cully. Si sa mère l’initie au dessin et à la peinture, elle se perfectionne ensuite, dans les années 1950, avec David Burnand, le fils du peintre Eugène Burnand.

En savoir plus »

1905 Le Locle – 1990 Clarens

Peintre et sculpteur

John-Francis Lecoultre est né au Locle, dans une famille d’artisans d’art. Après une enfance passée à Clarens où ses parents ont déménagé en 1906, il se forme à l’Ecole d’art de la Chaux-de-Fonds. Un événement artistique le détermine peut-être à devenir peintre et sculpteur : la décoration de l’Hôtel de Ville du Locle par Ernest Biéler (1922, fresque Les Heures).

En savoir plus »

1933 Hazebrouck/France

Peintre, dessinatrice et graveuse

Née le 18 novembre 1933 à Hazebrouck, en France, Thérèse Martin grandit en Algérie puis à Aix-en-Provence, avant de s’établir à Lausanne en 1954. Elle effectue des séjours réguliers dans le Midi de la France. De 1956 à 1958, elle fréquente les ateliers des peintres David Burnand et Paul Froidevaux, et suit les cours de ce dernier à l’École-Club Migros. De 1958 à 1961, elle poursuit sa formation à l’École Cantonale des Arts Visuels (ECAL), dans la section peinture et dessin.

En savoir plus »

1895 Le Sentier – 1980 Genève

C’est en 1895 que naît Henry Meylan au Sentier, Vallée de Joux. Ce garçon tranquille, qui passe son enfance à dessiner, se retrouve mobilisé en 1915, alors qu’il étudiait sans grande volonté le notariat. Un an plus tard, il devient sourd après qu’une grenade éclate près de lui. De ce malheur qui restera le drame de sa vie, il tire tout de même parti : cela l’autorise enfin à entreprendre en 1918 des études à l’École des Beaux-Arts de Genève, qu’il achève en 1920.

En savoir plus »

1925 Lausanne – 2013 Montrichard/FR

Peintre, aquarelliste, dessinateur

Né à Lausanne en 1925, Charles Meystre débute sa formation en 1945 à l’École des arts appliqués de Zurich, dirigée par Johannes Itten. L’année suivante, il séjourne à Ostende et rencontre le peintre Édouard Pignon, qui lui transmet sa méthode de travail par séries. En 1947, il s’installe à Paris où il fréquente les cours de gravure d’Albert Flocon et Johnny Friedlaender et les ateliers d’André Lhote et de Fernand Léger.

En savoir plus »

1917 Paris – 2006

Graveur, illustrateur et peintre

Né à Paris, Pierre Monnerat se forme à l’École des Beaux-arts et d’art appliqué de Lausanne dans la classe de Jean-Jacques Mennet (1936-1940). Il travaille en tant qu’indépendant (notamment pour les imprimeurs et éditeurs Max Roth et Carl Sauter dès 1942). Il devient enseignant à l’École des Beaux-arts en 1956. En 1950, il prend part à l’exposition du Musée des arts décoratifs de Paris, Art et Publicité dans le Monde, organisée par l’Alliance Graphique Internationale (AGI).

En savoir plus »

1929 Lausanne – 2018 Lausanne

Graveur

Jean Nazelle (alias Jean Hürlimann) est né le 24 décembre 1929 à Lausanne (VD). Il entreprend des études de médecine de 1948 à 1955 à l’Université de Lausanne avant de travailler, à partir de 1965, à l’institut de pathologie du CHUV. Il consacre la première partie de sa vie à l’enseignement et à la recherche. En 1963, il épouse Martine Choisy avec laquelle il a deux filles.

En savoir plus »

1915 Villette – 2002 Genève

Peintre et écrivain

Issu d’une famille pauvre, d’un père pêcheur (qui a semble-t-il servi de modèle à Ramuz pour son personnage de Rouge dans son roman La beauté sur la terre en 1927) et d’une mère garde-barrière, il doit très vite gagner sa vie, ce qui l’oblige à renoncer à sa scolarité et à devenir garçon de ferme. A 17 ans, il part pour Lausanne où il rencontre René Auberjonois, qui est le premier, semble-t-il, à avoir encouragé son talent de peintre.

En savoir plus »

1907 Nyon – 1988 Lausanne

Peintre et enseignant

Écoles primaires de 1914 à 1915, date du décès tragique de son père, suivi d’un déménagement à Lausanne. Il poursuit son École primaire puis entre au Collège scientifique cantonal, avant d’accéder à l’Ecole normale en 1923. Il obtient en 1927 son brevet d’instituteur, puis effectue différents remplacements dans le canton. En 1928, il est nommé à Vich, puis entre en 1930 à l’École cantonale des Beaux-Arts.

En savoir plus »

1920 Le Locle – 1992 Nîmes

Peintre, dessinateur et lithographe

Né au Locle le 10 septembre 1920, Charles Pierre-Humbert débute une formation de graveur à l’École d’Art de La Chaux-de-Fonds en 1936. De 1940 à 1946, il poursuit son instruction à Genève, chez Karl-Georg Hemmerich. Pierre-Humbert s’établit à Paris en 1946, où il étudie quelques mois à l’École nationale des Beaux-Arts.

En savoir plus »

1847 Lausanne – 1907 Blonay

Peintre et aquarelliste

Etudes de théologie à l’Académie de Lausanne et Berlin. En 1870 entre dans l’atelier de Carl Steffeck et parfait sa formation dans la classe de Carl Theodor von Piloty à Munich.

1877 – 1888 vit à Rome et accomplit de nombreux voyages. Peint des scènes de la vie quotidienne dans un style postromantique et naturaliste.

En savoir plus »

1943 Genève

Peintre et enseignante

Françoise Rey réalise une maturité latine à l’École supérieure des jeunes filles puis intègre la section pédagogique de l’École des beaux-arts à Genève, sa ville natale. Elle achève ses études en 1967, après s’être vu décerner le premier prix du Salon des Jeunes en 1966. Son temps est partagé entre la pratique de l’art et l’enseignement à l’École primaire de Genève.

En savoir plus »

1898 Le Pont – 1939 Lausanne

Peintre et dessinateur

Issu d’une famille de paysans de la fin du XIXème siècle à la Vallée de Joux, Tell Rochat (1898-1939) n’était pas prédestiné à la peinture. Il s’y initie toutefois dès l’âge de 16 ans sur des toiles dont il fabrique lui-même le châssis. Bûcheron de profession, il travaille durant l’été et économise son salaire afin de pouvoir étudier la peinture l’hiver.

En savoir plus »

1888 Soleure – 1985 Chexbres

Peintre, dessinateur et illustrateur

Né en 1888 à Soleure, Rolf Roth commence à dessiner et à peindre dès son enfance. Il entame une école de commerce puis un apprentissage de couturier à Neuchâtel, Nyon et Lausanne, poursuivi en 1908 à Dresde, dans l’idée de collaborer dans le commerce familial de tissus par la suite. De 1909 à 1915, il étudie à la Kunstakademie de Dresde et prend des cours d’anatomie pour artistes à l’Université de Munich (Prof. Richard Mollier).

En savoir plus »

1892 Thielle – 1990 Neuchâtel

Sculpteur et peintre

Paul (connu sous le prénom de Paulo) est le second fils d’un peintre notoire, William Röthlisberger. Il sera actif dans le domaine de la marqueterie de pierre, relief, médaille, de la peinture à l’huile, sculpture intégrée, de la tapisserie, du dessin, et de la sculpture, notamment monumentale. En 1912, un séjour à Munich lui fait connaître la sculpture Héraclès d’Antoine Bourdelle (1861-1929) qui le marque profondément.

En savoir plus »

1929 – 2012 Lausanne

Enseignant et peintre

Jacques Roud passe sa jeunesse avec ses parents et sa sœur Françoise à l’Avenue des Alpes à Lausanne. La famille se rend souvent en vacances en montagne dans les alpes vaudoises. Autodidacte, il monte un petit groupe de jazz (il est un inconditionnel de Sidney Bechet). Il pratique également la guitare et le piano et dessine en vacances.

En savoir plus »

1920 Lausanne – 2007 Lausanne

Peintre, dessinatrice et illustratrice

Née le 4 mai 1920 et disparue en 2007, Josette Ruche-Coytaux étudie de 1938 à 1943 à l’École des Beaux-Arts de Lausanne avec le sculpteur Casimir Reymond et les peintres Charles Chinet et Marcel Poncet. Elle est membre active de la section vaudoise de la Société Suisse des Peintres et Sculpteurs. Peintre et aquarelliste, dessinatrice, elle compose également des illustrations, par exemple dans l’ouvrage Pourquoi pas le Haut-Var ? de Henri Cruchon, publié en 1975.

En savoir plus »

1919 Saint-Imier – 1994 Montreux

Peintre et dessinateur ; excellent pianiste

Né à St-Imier en 1919, Henry Sandoz – Riquet pour les familiers – est le cadet des deux enfants de Jules S. et Berthe née Robert. Après six années de formation (Ecole des Arts industriels de Bienne, Ecole cantonale de dessin à Lausanne, puis Ecole des beaux-Arts de Genève), complétées par une formation de pianiste au conservatoire de Lausanne, Sandoz accepte de multiples emplois en Suisse romande et en Suisse alémanique en valorisant ses compétences de graphiste.

En savoir plus »

1919 Saint-Imier – 2010 Nogent-sur-Marne

Sculpteur et dessinateur

Georges Schneider est né à Saint-Imier en 1919. Après des études de lettres à l’Université de Genève, en 1946, il s’installe à Paris, ville dans laquelle il a vécu jusqu’à sa mort en 2010. Il s’initie à la sculpture en fréquentant l’atelier Zadkine à la Grande Chaumière.

En savoir plus »

1906 Neuchâtel – 1992 Vevey

Peintre, dessinateur et sculpteur

Quatrième des cinq enfants de Robert et Henriette Marie Schüpbach, Jean-Pierre est né le 8 mars 1906. Son père est enseignant, bernois d’origine, mais devenu bourgeois de Neuchâtel deux ans auparavant; sa mère, née Dessouslavy, est de Boudry. Après sa scolarité obligatoire, Schüpbach fait ses études à l’École normale de Neuchâtel, puis à la Gewerbeschule de Bâle. En 1925, il entre à l’École des Arts et Métiers de Vevey  où il obtient six certificats dans autant de domaines.

En savoir plus »

1896 – 1986 Cully

Peintre et dessinatrice

Edith Soguel (-Monnier) naît aux Hauts-Geneveys en 1896 et grandit à Fontainemelon dans le Val-de-Ruz. Elle se forme dans le domaine des arts décoratifs, peut-être à l’École d’art de La Chaux-de-Fonds dont elle aurait pu fréquenter les cours du soir, ouverts à un large public. Elle aurait également pu suivre les leçons de Sophie L’Eplattenier, sœur de Charles, professeure de dessin et créatrice de céramiques dans l’esprit de l’École d’art.

En savoir plus »

1906 Montreux – 1966 Lausanne

Peintre et dessinateur

Marcel Stebler, né en 1906 à Montreux, décède en 1966 dans la même ville. Dès son plus jeune âge, il présente un vif intérêt pour la peinture, suivant des leçons chez le peintre paysagiste François de Ribeaupierre. Dès 1926, Stebler entame son premier voyage à Paris où il visite le Louvre. En 1928, il intègre l’École des Arts et Métiers de Vevey dans la section peinture.

En savoir plus »

1926 Muralto – 2005 Lausanne

Dessinateur, peintre, illustrateur, caricaturiste, photographe

Frédéric Studer, d’origine suisse allemande, est né en 1926 à Muralto, mais passe son enfance à Lutry. De 1944 à 1948, il suit un apprentissage de dessinateur-lithographe. Durant un séjour d’études à Paris en 1953, il s’intéresse au dessin d’humour et décide de prendre le pseudonyme court et percutant « Urs », son deuxième prénom.

En savoir plus »

1945 Paris – 1999 Lausanne

Photographe et graveur

Lausannois d’adoption, Jean-Claude Vieillefond est né à Paris en 1945. Après un début de formation en ferblanterie, qu’il ne termine pas, il effectue un apprentissage de tripier. La pratique de la photographie argentique intervient dès son arrivée à Lausanne en 1964. En 1969, il s’installe en tant que photoreporter indépendant et réalise plusieurs reportages à l’étranger (Israël, Cisjordanie, Afrique du Nord).

En savoir plus »

1931 Les Genevez – 2015 Saignelégier

Peintre, dessinateur et graveur

Yves Voirol passe son enfance aux Genevez et toutes ses vacances à Movelier, le pays de sa mère, au nord de Delémont. De là lui viendra ce lien particulièrement fort et tendre avec la nature et les gens, une sorte de tranquille simplicité à les accueillir et les aimer. En 1956, il fait une rencontre capitale, celle du peintre Coghuf, le maître et l’ami.

En savoir plus »

1928 Marsens – 2008 Lausanne

Peintre, dessinatrice, lithographe, créatrice de tapisseries

Née en 1928, Denise Voïta grandit à Marsens et et se forme comme institutrice à l’École normale des sœurs de Sainte-Croix à Bulle. Elle se forme ensuite comme institutrice, avant d’entreprendre des études d’art à l’École de Dessin et d’Arts appliqués de Lausanne. Malgré les réticences de son père vis-à-vis d’une carrière artistique elle s’oriente vers une formation en atelier, auprès d’artistes tel que Pietro Sarto.

En savoir plus »

1849 Lonay – 1918 Lausanne

Peintre et dessinateur

Charles-François Vuillermet, né en 1849 à Grange Neuve dans le canton de Vaud, commence sa carrière dès l’âge de douze ans comme dessinateur dans une fabrique de rubans à Bâle. En 1862, il revient à Lausanne et commence ses premières leçons de dessin chez le peintre et graveur zurichois Jean Bryner installé dans la ville. En 1869 à Paris, il est accepté dans l’atelier du célèbre peintre Jean-Léon Gérôme.

En savoir plus »

1897 Delémont – 1979

Peintre et dessinatrice

Née en 1897 à Delémont, Claire Weber est peintre et dessinatrice. Elle effectue son cursus à l’Ecole des Beaux-Arts de Lausanne puis se perfectionne durant une dizaine d’années dans divers ateliers parisiens postimpressionnistes tels que la Grande Chaumière, l’Académie Ranson et les Ateliers d’art sacré.

En savoir plus »

1898 Bâle – 1987 Morges

Peintre et dessinateur

Décédé en 1987 à l’âge de 89 ans, Paul Wüst est né à Bâle en 1898. Son père, banquier, qui avait épousé Fanny Jaïn, fille du docteur Benjamin Georges Ferdinand Jaïn issu d’une grande famille morgienne, s’est établi dans la petite ville vaudoise située sur les bords du Léman en 1902. L’artiste passe toute sa vie à Morges dont il devient une figure notoire.

En savoir plus »

Outre les fonds d’ateliers, la Fondation possède des oeuvres isolées et des documents sur les quelques artistes

En savoir plus »