HENRIOD Gil (Gilberte)
1904 Lucens – 1987 Sion

Peintre

Née Reymond en 1904 à Lucens, Gilberte – plus communément Gil – Henriod est une femme éprise des arts en tout genre. Si Gil débute sa vie professionnelle en tant qu’institutrice de français chez Berlitz, elle est également une fervente militante pour les droits de la femme et une rythmicienne reconnue en Suisse romande. Initiée à la danse par Emile Jaques-Dalcroze, elle propose alors des spectacles inspirés de chansons folkloriques et en réalise même les décors et les costumes. Son amour des arts éveille ainsi en elle un désir de connaissance et d’expérimentations esthétiques. C’est toutefois auprès de son époux, Edouard Henriod, qu’elle débute en peinture. Elle découvre aux côtés de ce dernier une nouvelle passion, une nouvelle expression de soi. Bien qu’elle soit souvent associée à son époux, notamment lors d’expositions, elle sait instantanément se démarquer et créer sa propre identité picturale. Gil se présente dès lors aux yeux de tous comme une autodidacte accomplie. L’artiste dépeint ainsi l’ambiance de la vie, et offre au regard une certaine poétique de la réalité. Ce lyrisme transparaît non seulement au sein des productions paysagères, mais encore par le choix de coloris doux et harmonieux. Inspirée au fil de ses voyages, Gil parvient à retranscrire une subtile atmosphère, à la fois captivante et impalpable. Si Gil manifeste indéniablement une délicate maîtrise picturale, il n’en reste pas moins qu’elle échange régulièrement avec son époux, et ce notamment sur leur vision du monde

Réalise des paysages au coloris lumineux dans sa région et au gré de ses voyages en Italie, dans la mouvance de la « Réalité poétique ». Dès 1960, expose régulièrement avec son mari Edouard Henriod.

Membre du Lyceum Club, section beaux-arts, à Neuchâtel.

FAA : Ensemble d’œuvres de Gilberte Henriod et de son époux Edouard Henriod donné par leur fils Claude Henriod en 2015.

Musée des beaux-arts. (1971). Edouard et Gil Henriod exposent : “de l’esquisse au tableau” : Galerie des amis des arts, Musée des beaux-arts, Neuchâtel, du 3 avril au 2 mai 1971. Neuchâtel: Richème.

(*) SIKART Dictionnaire sur l’art en Suisse en ligne

HENRIOD Gilberte – Yverdon – sans date -Huile sur toile – 60 x 81 cm
HENRIOD Gilberte – Violoniste – sans date -Huile sur toile – 35 x 22 cm
HENRIOD Gilberte – Vignoble – sans date -Huile sur toile – 46 x 65 cm
HENRIOD Gilberte – Sous le Porticuolo – sans date -Huile sur toile – 22 x 33 cm
HENRIOD Gilberte – Panarea – sans date -Aquarelle et encre – 47 x 33 cm
HENRIOD Gilberte – Mon rêve (Réminiscences) – sans date -Huile sur toile – 27 x 35 cm
HENRIOD Gilberte – La Roseraie – sans date -Aquarelle – 27 x 40 cm part. visible
HENRIOD Gilberte – Ischia Porto – Le palmier dominant le port – sans date -Aquarelle – 32 x 39.5 cm part. visible
HENRIOD Gilberte – Areuse – sans date -Huile sur toile – 27 x 61 cm
previous arrow
HENRIOD Gilberte - Yverdon - sans date -Huile sur toile - 60 x 81 cm
HENRIOD Gilberte - Violoniste -  sans date -Huile sur toile - 35 x 22 cm
HENRIOD Gilberte - Vignoble -  sans date -Huile sur toile - 46  x 65 cm
HENRIOD Gilberte - Sous le Porticuolo - sans date -Huile sur toile - 22 x 33 cm
HENRIOD Gilberte - Panarea -  sans date -Aquarelle et encre - 47 x 33 cm
HENRIOD Gilberte - Mon rêve (Réminiscences) - sans date -Huile sur toile - 27 x 35 cm
HENRIOD Gilberte - La Roseraie -  sans date -Aquarelle - 27 x 40 cm part. visible
HENRIOD Gilberte - Ischia Porto - Le palmier dominant le port -  sans date -Aquarelle - 32 x 39.5 cm part. visible
HENRIOD Gilberte - Areuse - sans date -Huile sur toile - 27 x 61 cm
previous arrow
next arrow
next arrow