SCHNEIDER Georges
1919 Saint-Imier – 2010 Nogent-sur-Marne

Sculpteur et dessinateur

Georges Schneider est né à Saint-Imier en 1919. Après des études de lettres à l’Université de Genève, en 1946, il s’installe à Paris, ville dans laquelle il a vécu jusqu’à sa mort en  2010. Il s’initie à la sculpture en fréquentant l’atelier Zadkine à la Grande Chaumière.

A partir de 1958, Georges Schneider expose dans de nombreuses galeries et musées en France, Italie, Pays-Bas et en Suisse.

La diversité de l’œuvre de Georges Schneider apparaît tout d’abord dans la multiplicité des techniques utilisées (terre cuite, moulage, mine de plomb, fusain), et dans celles des formats (allant des petites sculptures animalières aux formes monumentales d’autels de cathédrales). Elle apparaît également dans les thèmes récurrents choisis, même si ceux-ci sont cent fois repris, approfondis comme si l’artiste n’avait jamais épuisé le sujet : l’animal (chevaux, vaches, chats…) scruté, analysé au plus près dans sa morphologie, mais aussi saisi dans sa surprenante spiritualité, la ville et ses amples structures, les hommes dans des foules en mouvement, l’exode, la migration et l’envol des oiseaux…

 

Schneider, G. (1991). Georges Schneider : Sculptures. Berne : [éditeur non identifié].

(*) SIKART Dictionnaire sur l’art en Suisse en ligne / WIKIPEDIA L’Encyclopédie libre en ligne / KLS Künstler-Lexikon der Schweiz XX. Jahrhundert, 1958

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider