CARNET NOIR

Hommage à Gérald Comtesse

Le président jusqu’à l’an dernier de l’Association des Amis de notre fondation nous a quittés.

Né en 1944, Gérald Comtesse entre dans l’atelier de la peintre neuchâteloise Janebé dès 1960 où il apprend le métier et décroche en 1963, à 19 ans déjà, la prestigieuse Bourse fédérale des beaux-arts (prix national qui s’appelle aujourd’hui le Swiss Art Award). Après une première exposition personnelle en 1963, il expose régulièrement en Suisse et commence à faire des voyages et séjours d’étude à Florence, Rome, Londres et surtout à Venise, où il passera ses étés à peindre pratiquement chaque année jusqu’à la fin de sa vie. En 1967, il commence à enseigner à l’Académie Maximilien-de-Meuron à Neuchâtel. En 1969, il installe son atelier à Bevaix, en 1978 à la Grande Rochette à Neuchâtel. En plein triomphe de l’art abstrait, il y réalise ses composition figuratives – portraits, scènes de genre, paysages – expressions d’un grand sens de la couleur dans l’espace.

En 1972, il débute avec ses conférences sur l’histoire de l’art qui le mèneront par la suite tout naturellement à organiser de nombreux voyages d’art avec des groupes à Florence et Rome mais aussi en Egypte et ailleurs. De 1974 à 2008, il assure la direction de l’Académie Maximilien-de-Meuron. Parallèlement, il expose régulièrement dans toute la Suisse, en France et en Italie, constituant ainsi un large cercle de collectionneurs de son art.

Doté d’un esprit curieux, s’intéressant à l’art extra-européen, il voyage au Yémen et en Ethiopie, à New York, en Egypte, en Inde et au Maroc. En 2001, il épouse Suzanne Sandoz-Uské qui sera sa fidèle compagne jusqu’à la fin de sa vie. Influent membre du Comité de la Galerie des Amis de l’Art à Neuchâtel, il y organise notamment plusieurs expositions importantes à caractère patrimonial sur Janebé et sur les quatre peintres Barraud chaux-de-fonniers, accompagnées de publications de référence. A la fermeture de cette galerie en 2012, il crée la Galerie d’art du parc où il continue à défendre les couleurs des artistes neuchâtelois. Dès 2016, il préside l’Association des Amis de la Fondation Ateliers d’Artiste, défendant ainsi à sa manière les artistes suisses romands trop vite oubliés.

Aujourd’hui, Gérald Comtesse nous quitte après une vie très remplie, passée intensément devant son chevalet, en dialogue avec les œuvres des artistes appartenant au grand monde de l’art. Gérald, tu nous manques déjà !

Walter Tschopp