Depuis sa création en juin 2004, la Fondation a sauvegardé plus de vingt fonds d’ateliers d’artistes romands, ce qui représente plusieurs milliers de tableaux, objets et documents.

Malgré la mise à disposition à titre gracieux depuis 2013 de 3 locaux d’entreposage par la commune de Pully, les volumes actuels ne permettent que de conserver environ de la moitié des fonds reçus ou promis. La recherche de lieux d’entreposage dans des conditions optimales est un défi très important pour la Fondation et peut constituer un important frein à sa mission.

Aussi le Conseil de Fondation a pris en 2015  la décision d’élaborer une politique de dotation financière complémentaire à la donation d’un fonds. La Fondation a déjà bénéficié depuis lors et à plusieurs reprises d’un telle dotation émanant des donneurs de fonds d’ateliers.

Politique d’acquisition – Critères d’acceptation de Fonds d’artistes par la Fondation

Ce document se base sur les critères d’admission pour artistes visuels de Visarte21 

Exprimé de manière générale, les artistes concernés doivent exercer leur profession de manière professionnelle et avoir un lien avec la Suisse romande. Plusieurs des critères mentionnés ci-dessous doivent être réunis.

1. Il doit s’agir d’un artiste « professionnel », c’est-à-dire qu’une part notable de ses revenus doivent provenir de son activité d’artiste. Il dédie une part importante et régulière de son temps de travail à cette activité.

2. L’artiste a suivi une formation artistique, terminée si possible par un diplôme dans un établissement d’enseignement supérieur ou dans une académie. Lorsqu’il s’agit d’autodidactes, la qualité des œuvres réalisées pendant la période « d’apprentissage indépendant » fera foi.

3. L’artiste devrait avoir obtenu des distinctions, prix ou bourse et avoir réalisé des projets et expositions dans des institutions artistiques reconnues d’intérêt public (musées, centres d’art, expositions collectives d’envergure) ou dans des espaces artistiques indépendants (galeries d’art renommées, etc.).

4. L’artiste devrait avoir à son actif des acquisitions par des institutions publiques ou des galeries importantes et/ou des réalisations dans l’espace public. Le lien de l’artiste avec la Suisse romande sera examiné en demandant qu’au moins l’un des critères suivants soit présent :

  • L’artiste, de nationalité suisse, est né en Suisse romande et/ou a suivi une formation artistique (partielle ou complète) en Suisse romande.
  • L’artiste a été établi en Suisse romande pendant une durée conséquente.
  • Une partie de son œuvre a un lien direct avec la Suisse romande.

voir le règlement sur http://www.visarte.ch/fr/content/visartesuisse

Dossier documentaire de candidature

La demande de candidature doit être documentés à l’aide d’un dossier structuré d’une manière similaire aux fiches SIKART3 (au niveau de documentation 3) incluant par ailleurs des comptes rendus de médias et/ou des publications, et au moins dix reproductions d’œuvres significatives.

A titre d’information, les critères d’admission définis par VISARTE sont mentionnés ci-dessous :

« Critères d’admission pour artistes visuels

1 Peuvent devenir membres actifs tous et toutes les artist(e)s visuel(le)s professionnel(le)s, citoyens ou citoyennes suisses ou de la Principauté du Liechtenstein ou de Campione (Italie) ou domiciliés en Suisse ou dans la Principauté du Liechtenstein ou à Campione (Italie), qui s’engagent, en cas d’admission, à respecter les statuts et les règlements de la société des artistes visuels, visarte. suisse et du Fonds de soutien des artistes visuels suisses et, s’ils ont moins de 65 ans, à entrer à la caisse d’indemnité journalière des artistes visuels suisses.

1.1 Le candidat/la candidate au statut de membre actif doit en outre, après évaluation de la Commission d’admission, remplir trois des quatre critères de qualification suivants:

1.1.1 Etre une personne physique exerçant la profession d’artiste, et tirer au moins la moitié de ses revenus de son activité artistique, ou dédier au moins la moitié de son temps de travail à cette activité.

1.1.2 Avoir suivi une formation artistique et obtenu son diplôme dans un établissement d’enseignement supérieur spécialisé ou dans une académie.

1.1.3 Avoir obtenu des distinctions, prix, bourses, subventions de création et/ou pouvoir prouver l’achat d’œuvres par des institutions publiques.

1.1.4 Avoir réalisé des expositions ou des projets dans des institutions artistiques reconnues d’intérêt public (musées, galeries d’Etat ou de villes), dans des espaces artistiques indépendants établis dans des galeries renommées, des projets pour Art et bâtiment et/ou dans les espaces publics et pouvoir le prouver par des comptes rendus de médias ou des publications. Sont exclues les expositions-ventes dans des espaces autres qu’artistiques. »


Donation d’un fonds d’atelier et sa dotation financière complémentaire pour assumer les frais d’entreposage

Préambule

Depuis sa création en juin 2004, la fondation « Ateliers d’Artiste » (cf. www.ateliersdartiste.org ) a sauvegardé une vingtaine de fonds d’ateliers d’artistes romands, comportant plus de 12’000 œuvres (4’600 huiles, 1’000 aquarelles, 6’000 gravures et dessins, 160 sculptures, 700 plaques de cuivre, 40 m linéaires d’archives). Malgré la mise à disposition à titre gracieux depuis 2013 de 3 locaux d’entreposage par la Ville de Pully, ce qui permet de conserver environ la moitié des fonds reçus ou promis, le coût de l’entreposage dans des conditions bien adaptées est un frein important à la mission de la fondation.

Cette politique nouvellement formulée de dotation financière complémentaire à la donation d’un fonds a déjà été suggérée et appliquée par plusieurs donateurs (telles : Madame Elisabeth Schüpbach pour la donation une partie du fonds Jean-Pierre Schüpbach, Madame Barbara Frère pour la donation du fonds Marcel Frère).

Les montants de dotation seront exclusivement consacrés au financement des locaux et aux charges liées à ceux-ci. Rappelons que, à l’exception de l’administrateur de la fondation qui reçoit (dès mars 2016) une rémunération à temps très partiel, l’ensemble des collaborateurs de la fondation sont des professionnels qualifiés qui acceptent de travailler à titre entièrement bénévole, prenant eux-mêmes en charge leurs frais (déplacements, repas, etc.).

Les locaux disponibles gratuitement grâce à la générosité de la Ville de Pully étant entièrement occupés, toute nouvelle donation d’un fonds d’atelier exige un entreposage qui entraîne pour la Fondation Ateliers d’Artiste (FAA) un coût annuel de location d’au moins CHF 150.- par m2 occupé (hauteur utile de 2,40 m) y compris les charges annuelles1 . Le coût pour assurer un entreposage sur le long terme est ainsi de CHF 3’000.- par m2 utile. En regard des capacités financières extrêmement limitées de la FAA, il est indispensable que les donateurs d’un fonds d’atelier participent à ce coût par une dotation financière. Toutes les autres prestations de base de la Fondation Ateliers d’Artiste en regard d’un fonds d’atelier donné (analyse préalable, réception du fonds, entreposage sur des supports adaptés, inventorisation, photographie et insertion sur le site Internet, analyse et choix de la partie inaliénable, suivi périodique de l’entreposage, etc.) sont réalisées à titre gratuit. Le montant est indicatif. Des donateurs qui peuvent se permettre d’être plus généreux donneront l’opportunité à la fondation d’accueillir également certains fonds d’atelier de qualité provenant de donateur n’ayant pas la possibilité d’effectuer en parallèle une dotation financière complète. Ce principe de dotation financière a été validé par le conseil de la fondation FAA lors de sa séance du 22 juin 2016. Le président de la fondation (079 210 24 44) se tient à disposition pour toute précision supplémentaire.

——————————–

1 Un coût annuel de CHF 80.-/m2/année correspond, compte tenu du coût des zones d’accès au fonds (minimum 1/3 de la surface), et à CHF 20.-(m2/année de charges…